Le cercle de feu

Une petite note musicale

Johnny Cash (1932-2003), icône de la country américaine, compose en 1963 un de ses plus célèbres morceaux, Ring of fire, qui évoque, sur une musique légère, aux sonorités mêlant country et mariachis, la relation qu’il entretient alors avec June Carter (1929-2003). La légende voudrait que l’image du cercle de feu vienne d’un poème élisabéthain mais je dois admettre que je n’ai pas trouvé lequel. En tout cas, le titre eut un succès phénoménal : refrain simple, métaphore efficace, originalité grâce à l’apport de sonorités mexicaines.  Reprise près de 70 fois depuis, dans des styles très différents, la chanson est devenue partie intégrante du patrimoine populaire américain de la seconde partie du XXe siècle. Parmi toutes ces reprises, allant de Bob Dylan à Olivia Newton-John, de Blondie à Frank Zappa en passant par Elvis Costello, une s’impose tout particulièrement, celle des californiens de Social Distorsion, qui font du tube country le titre le plus efficace de leur répertoire punk-rock. Je vous laisse apprécier.

[première vidéo : Johnny Cash ; seconde vidéo : Social Distorsion]

Love is a burning thing
And it makes a firery ring
Bound by wild desire
I fell into a Ring of Fire…

I fell in to a burning Ring of Fire
I went down, down, down
And the flames went higher.

And it burns, burns, burns
The Ring of Fire
The Ring of Fire

I fell into a burning Ring of Fire
I went down, down, down
And the flames went higher.

And it burns, burns, burns
The Ring of Fire
The Ring of Fire
The taste of love is sweet

When hearts like ours meet
I fell for you like a child
Oh, but the fire went wild.

I fell into a burning Ring of Fire
I went down, down, down
And the flames went higher.

And it burns, burns, burns
The Ring of Fire
The Ring of Fire

I fell into a burning Ring of Fire

I went down, down, down

And the flames went higher.

And it burns, burns, burns
The Ring of Fire
The Ring of Fire

And it burns, burns, burns

The Ring of Fire

The Ring of Fire

PS : Je vous épargne la version de Roch Voisine…

Advertisements

3 réflexions sur “Le cercle de feu

  1. encore un imbécile qui ne connait pas le travail de ROCH VOISINE, allez donc à un de ses concerts et vous aurez une bonne surprise mais encore faut il avoir l’esprit ouvert pour apprécier un excellent artiste comme lui. a bon entendeur salut!!!

  2. Son adaptation country de Cash n’apporte rien à la version originale. Autant écouter Johnny Cash.
    Oui, oui, j’ai été l’écouter avant de mettre mon post-scriptum.
    Vous pouvez détester la version de Social Distortion, mais vous ne pouvez pas nier qu’elle soit une transformation profonde de la musique originale.
    Quant à votre insulte madame, j’ai bien peur qu’elle ne m’encourage guère à pousser mes investigations.

  3. Entre l’évocation de Roch Voisine, du mexique pimenté et de cette obsédant ring of fire j’ai été vérifié qui était June Carter, … c’est une femme … la morale est sauve, c’est donc certainement élisabéthain !

    Bravo pour ton blog et désolé pour cette Boultanerie.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s